Casanova Forever, Frac Montpellier Occitane, Tour et remparts d’Aigues-Mortes (June 2010)

Bex&Arts – Territoires, Bex (May 2011)

Treize gros coeurs anatomiques en résine translucide sont piqués sur des tiges en métal et répartis dans la petite pièce en soubassement. Ils s’illuminent de l’intérieur. et pulsent tour à tour selon un mode aléatoirement. Tour à tour, un des coeurs puis un autre, bat au rythme de la bande-son. Celle-ci faite à la voix chante le son du coeur lorsqu’on l’écoute au stéthoscope. Les battements s’accélèrent puis ralentissent comme lors d’une émotion particulière. Les coeurs aux reflets sanguins sont disposés dans l’espace comme des points sur une carte, comme des trophées remportés ici et là, en référence aux voyages et aux multiples conquêtes amoureuses de Giacomo Casanova. 

​

Thirteen large anatomical hearts, made in translucent resin, stuck on metal rods, and planted in the base, they are distributed around the small room. They light up from the inside and pulsate alternately in a random fashion. One by one, the hearts beat to the rhythm of the music. The sound track is of the voice, singing the sound of the heart when one listens to the stethoscope. The beat accelerates then slows down as if during a particular emotion. Hearts with bloody reflections are arranged in the space like points on a map; like trophies won here and there in reference to the travels and multiple conquests of Giacomo Casanova.

​

​

​

Hearts in resin and silicon : Mike&Mike, Geneva

Soundtrack : Geneviève Favre Petroff

Programming : Antoine Petroff